SAAQ : Préparer son évaluation

Le Programme d’évaluation des conducteurs (PERRCCA) de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) impose des évaluations psychologiques aux conducteurs arrêtés ou reconnus coupables pour des infractions relatives à l’alcool au volant. Depuis le 1er janvier 2017, ceux-ci doivent s’inscrire auprès du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (auparavant à l’ACRDQ) pour se soumettre à une entrevue et une batterie de questionnaires dans le but de démontrer un rapport sain avec l’alcool et la drogue.

Le résultat de ces évaluations détermine pour la SAAQ le risque de récidive et ainsi, les mesures de réduction du risque et de sanction qui seront appliquées sur le permis conduire. En cas de recommandation non favorable, le droit de conduire est restreint notamment par des sanctions prolongées où l’installation de l’antidémarreur éthylométrique est obligatoire.

Le régime d’évaluation initiale du risque de récidive vise essentiellement deux situations:

  1. Évaluation du risque s’adresse à tout conducteur arrêté pour conduite avec un taux d’alcool de plus de 160 mg / 100 ml ou qui a refusé de fournir un échantillon d’haleine ou qui a un antécédent en matière d’alcool au volant ou de délit de fuite.
  2. Évaluation sommaire s’adresse à toute personne reconnue coupable, pour une première fois dans les 10 dernières années, de conduite avec les facultés affaiblies ou d’une conduite avec une alcoolémie supérieure à 80 mg / 100 ml de sang sans dépasser 160 mg / 100 ml;

Le cheminement de l’évaluation procède selon les étapes suivantes :

  • Procès-verbal de suspension du permis de conduire ou avis de jugement de culpabilité;
  • Décision de la SAAQ de renvoi du conducteur au CIUSSS;
  • Inscription via le formulaire d’inscription et paiement selon le type d’évaluation exigé (aucun remboursement);
  • Contact téléphonique par un évaluateur accrédité pour la prise de rendez-vous;
  • Évaluation initiale du risque (environ 90 minutes);
  • Rapport d’évaluation et sa recommandation favorable ou non favorable;
  • Décision administrative de la SAAQ sur le permis de conduire.

Idéalement, une décision négative de la SAAQ sera évitée en amont par des conseils adéquats avant l’inscription au Programme PERRCCA.

Les taux d’échec sont de 79.4% pour l’évaluation du risque et 59.4% pour l’évaluation sommaire (avril 2013 à avril 2014). Pour éviter de confirmer ces statistiques, contactez-nous pour une consultation avant votre évaluation. Nous vous guiderons à travers les nombreuses étapes afin de préserver votre droit de conduire.