Expert en reconnaissance de drogues: divulgation du registre des tests antérieurs

La décision Stipo de la Cour supérieure de justice d’Ontario ordonne la divulgation du registre des tests antérieurs réalisés par l’expert en reconnaissance de drogues (ERD).

« One of the things that a DRE must do in order to become certified as such and to keep his or her certification is to keep a log of every test that is administered. Recorded in these “rolling logs” are the date of each test, the name of the individual who is tested, the DRE’s opinion, and whether the opinion was confirmed by subsequent toxicological testing. A DRE’s opinions must be confirmed by toxicological testing at least 75% of the time for a DRE to obtain and keep his or her certification » (par. 1).

R. v. Stipo, 2017 ONSC 5208 (CanLII)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s